Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Exclusif

Saint-Paul-de-la-Croix pourrait perdre une subvention pour l’entretien de ses routes

Publié le 3 juin 2019 à 13:32, modifié le 4 juin 2019 à 11:29

Par: Marie-Eve Cloutier

Saint-Paul-de-la-Croix pourrait perdre la bonification d’une subvention du ministère des Transports pour l’entretien de son réseau routier. La municipalité aurait dû dépenser la majorité de l’argent octroyé l’année dernière, ce qui n’a pas été le cas.

En 2018, le ministère de Transports a bonifié la subvention de plusieurs municipalités du Québec qui doivent prendre en charge une partie du réseau routier municipal. Saint-Paul-de-la-Croix a ainsi obtenu 106 000$ de plus en juin dernier pour l’entretien des routes locales. Mais cette aide financière fait l’objet d’une reddition de compte et doit être dépensée à hauteur d’au moins 90%. Or, seulement 77% du montant total a été dépensé l’année dernière.

« Il a été proposé en septembre par résolution d’investir cet argent neuf dans le réseau routier et ça a été malheureusement refusé », fait valoir le maire Simon Périard.

Des travaux d’entretien étaient pourtant nécessaires à plusieurs endroits à Saint-Paul-de-la-Croix. Mais ils n’ont pas été faits, car les élus n’arrivaient pas à s’entendre sur leur réalisation. La majorité d’entre eux préféraient mener une étude avant d’aller de l’avant. Une étape non nécessaire selon le maire.

« Parce que rendu en septembre, le temps de faire l’étude, de se rencontrer en conseil et d’autoriser des travaux, la saison hivernale vient vite, donc ça nous laissait peu de temps », soutient Simon Périard.

Résultat : la municipalité n’a pas atteint les exigences du MTQ et des routes demeurent endommagées un peu partout sur le territoire.

Des surplus au budget

À défaut d’avoir dépensé la majorité de la somme, Simon Périard craint maintenant que la subvention soit revue à la baisse.

« On a fait une reddition de compte à 250 000$, donc il manque environ 71 000$ pour atteindre le montant total de la subvention. C’est un peu de l’argent gaspillé si on peut dire », se désole le maire.

La municipalité de Saint-Paul-de-la-Croix a aussi accumulé des surplus importants à son budget de fonctionnement en 2018, soit 160 000$, ce qui porte le total des surplus accumulés à 700 000$. Simon Périard craint maintenant que le ministère des Transports réduise sa compensation financière pour la prise en charge du réseau municipal pour les années à venir puisqu’il deviendra compliqué d’en justifier les besoins.

Lorsque joint par CIMT Nouvelles, le conseiller municipal Jérôme Dancause a préféré ne pas faire de commentaire dans ce dossier.