Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Saint-Honoré-de-Témiscouata : Une érablière ravagée par un incendie

Publié le 14 janvier 2022 à 16:36, modifié le 14 janvier 2022 à 16:36

Par: Samuel Gosselin Belanger

Un couple d’acériculteurs de Saint-Honoré-de-Témiscouata vit un véritable cauchemar. Il a tout perdu, ce mercredi, alors que l’érablière familiale a été complètement ravagée par les flammes. Un incendie qui survient juste avant la saison acéricole.

 

 

 

 

Les deux propriétaires ont été alertés par un citoyen tôt mercredi matin. Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, c’était trop peu, trop tard, alors qu’ils ont tous perdu. Un problème électrique est à l’origine du brasier. L’une des propriétaires, Louise Gagné, a encore de la difficulté à mettre des mots sur la douleur qu’elle ressent. Deux jours plus tard, elle est toujours sous le choc.

« Je n’avais pas de mots. Un moment donné on ne sait plus quoi dire parce qu’on le sait tout le temps qu’on a mis là-dedans. On a du bon monde autour de nous, on va essayer de continuer, mais surtout de prendre une journée à la fois », explique-t-elle.

La dame et son conjoint Jérémie sont en charge de cette érablière depuis sept ans. Le couple avait dû la déplacer il y a quelques années en raison de la construction de l’autoroute 85, ce qui avait entrainé des travaux coûteux. À quelques mois de la prochaine saison des sucres, ils étaient fin prêts. Ils avaient même des plans pour agrandir leur entreprise, maintenant, ils doivent tout recommencer.

« On est des êtres humains, on est fort, on est des combattants nous autres, mais un moment donné, ça vient nous chercher. Faut se retrousser les manches, mais on veut, j’espère juste qu’on va pouvoir », ajoute la femme.

De l’aide s’organise

Malgré cet incident, Louise et Jérémie ne sont pas seuls. Leur fille a décidé de mettre sur pied une campagne de sociofinancement afin de prêter main-forte à ses parents. La pilule est également difficile à avaler pour elle qui était très attachée à cet endroit.

« Ma soeur et moi c’est notre façon de les aider en mettant sur pied ce GoFundMe parce qu’on s’entend qu’avec l’assurance ça ne couvre pas toute la perte. Il manque quand même beaucoup de sous pour reconstruire l’érablière. À cette érablière-là, il y a beaucoup de souvenirs avec le père de mon beau-père qui est décédé maintenant et c’est plein de souvenirs qui sont partis. Un 5$ qu’on accumule, je sais que ça va vraiment les aider et je sais qu’ils vont être très reconnaissants envers les gens.  », affirme Kelly Martin.

Jusqu’à présent, 460 $ ont été amassés. L’objectif visé est de 15 000$.