Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Recyclage au Nord-Ouest, des changements qui portent fruit

Publié le 10 mars 2022 à 13:39, modifié le 10 mars 2022 à 14:44

Par: Mickael Robitaille

Ça fait seulement quelques années que la collecte du recyclage est implantée au Nord-Ouest.

Des campagnes de sensibilisation sont effectuées régulièrement auprès des citoyens. La situation n’est pas encore parfaite, mais elle s’améliore. L’atelier des copains couvre maintenant un très large territoire. Des communautés du Nord-Ouest, sur une distance de plus de 150 km, y envoient maintenant leurs matières recyclables afin de les faire trier. Une grosse différence. « Avant ca on recevait juste Edmundston mais maintenant avec ces équipements on reçoit tout le Nord-Ouest. On est parti de 700 tonnes à 1400 tonnes l’année passée. » , mentionne Karine Beaulieu, directrice des opérations à l’atelier des copains.

La pandémie leur a permis de faire des changements pour avoir un meilleur rendement. « On a un petit bobcat qui remplit cette machine là et la matière monte en haut où c’est trié par nos employés. On travaille beaucoup moins physique c’est beaucoup plus rapide aussi, avant ça c’était quelqu’un qui poussait, maintenant c’est une machine alors on réussit à passer beaucoup plus de matières par jour. »

Une patrouille verte circule dans les quartiers pour sensibiliser les gens. « On accueil un étudiant ou une étudiante aux travaux public. Elle ou lui son mandat c’est de faire de la sensibilisation et de l’éducation envers les citoyens et être disponible pour des questions. » , explique Gary Cyr, coordonnateur à la voie publique d’Edmundston.

« Quand on s’aperçoit que telle portion du camion a des déchets on contacte la patrouille ou la CSR et si tel partie vient de tel secteur on est capable de plus aller cibler ce secteur-là. On s’est aperçu d’une amélioration de au moins 5 à 10% sur les déchets. » , ajoute Karine Beaulieu de l’atelier des copains.

Bien qu’on puisse observer une belle amélioration au niveau du taux de déchets dans les bacs bleus, il reste beaucoup de travail à faire.  « Les gens ce qu’ils ne veulent pas recycler ne recycleront pas et ceux qui veulent recycler vont continuer à le faire. Un bac de poubelles dans le camion peut contaminer le camion dans son entité. Donc 4-5 tonnes de recyclage est envoyé aux déchets. » , explique M. Cyr.

L’atelier des copains travail conjointement avec les villes et le CSRNO pour continuer d’améliorer son rendement. Elle croit qu’avec la sensibilisation constante, le taux de déchets, qui est de 20 à 25%, pourrait passer à 10 à 15% à moyen terme.