Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Quand la musique favorise l’apprentissage scolaire

Publié le 15 mai 2019 à 12:25, modifié le 15 mai 2019 à 12:25

Par: Anne-Laurie Asselin

Après les cours, certains enfants vont faire leurs devoirs et d’autres vont apprendre la musique. C’est le cas des participants du programme Sistema qui, chaque jour après la classe, se déplacent à l’école Le Tremplin de Tracadie. Le transport depuis leur école respective est assuré, ils ne doivent penser qu’à y apporter leur plus grand sourire.

Le programme Sistema a ouvert son premier centre dans la péninsule acadienne depuis septembre. Il offre la possibilité à une quarantaine d’enfants des 5 écoles primaires de Tracadie de développer leurs habiletés musicales. Clarinettes et violons à la main, les enfants s’en donnent à cœur joie.

À travers la province, ce sont 1200 enfants qui apprennent la musique gratuitement. Sistema est aussi implanté dans 10 autres centres. Ce programme social et musical aide les jeunes à mieux performer à l’école. Les touts petits développent leur sens de la concentration, apprennent à lire les partitions musicales et à jouer de leur instrument.

« Il y en a beaucoup qui commencent à s’accrocher plus à l’instrument, à la musique, qui n’arrêtent pas de chanter , qui n’arrêtent pas de jouer. Les enfants parfois prennent l’instrument à la maison et ils continuent à pratiquer chez eux. Ils commencent à être capable de se concentrer sur de plus longues périodes à l’école», mentionne le directeur du centre Sistema de Tracadie et enseignant, Rodrigo Cortina.

Les enfants disposent d’une période de musique de 3 heures, 5 jours par semaine. Et bien qu’aucune expérience préalable ne soit exigée, les enfants doivent démontrer un désir d’apprendre et être assidus aux répétitions.
Violoniste du programme Sistema.

«On essaye d’atteindre le plein potentiel des enfants, alors ce sont surtout des enfants qui vont au primaire, première deuxième année et on essaye de privilégier des enfants qui autrement n’auraient pas accès à des activités extra-scolaires», ajoute M. Cortina.

Certaines disciplines leur sont inculquées telles qu’adopter une bonne posture de jeu et de repos. L’apprentissage musical, quant à lui, se fait graduellement. Les enfants se pratiquent d’abord sur des instruments qu’ils fabriquent eux-mêmes. Ensuite, une fois qu’ils sont prêts, ils pourront manipuler avec précaution les clarinettes et les violons.