Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Ouverture des camps de jour le 22 juin

Publié le 22 mai 2020 à 16:26, modifié le 22 mai 2020 à 16:35

Par: Kevin Doyle

Les municipalités pourront ouvrir leurs camps de jour dès le 22 juin. Par contre, certaines modifications par rapport aux années passées devront être apportées.

 

Pour l’instant, cette incertitude semble mettre un frein aux inscriptions.

« À l’heure actuelle on est en préinscription. Les inscriptions ont diminué beaucoup. Ce qu’on vise c’est d’ avoir le même nombre de moniteurs que l’an dernier, mais avec moins de jeunes et on est à regarder si on va avoir un local , ou plusieurs locaux pour s’adapter, mais assurément ça va être un été sous le signe de l’adaptation », souligne le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe.

Justement pour les moniteurs, il y aura beaucoup de nouveaux outils à leurs dispositions afin d’assurer la sécurité de tous.

« Dans le guide de la CNESST qui s’adresse justement au personnes des camps, il y a une série de stratégie qui va être mise en place. Par exemple il pourrait y avoir dans les trousses, des animateurs, des masques », confirme la conseillère en loisir de  l’unité régionale loisir et sport GÎM, Isabelle Roy.

Il y a par contre des camps de vacances qui doivent mettre en veilleuse l’idée d’ouvrir cette été, par faute d’aide financière adéquate de la part du gouvernement. Cette aide serait grandement appréciée afin d’approvisionner les camps de tout le matériel nécessaire en lien avec les mesures sanitaire imposées

L’ouverture sera permise à partir du 22 juin, mais n’en demeure pas moins que la décision finale revient aux municipalités.

« J’en profite quand même pour mentionner que les camps ne seront pas automatiquement ouverts. Cela appartient à chaque municipalité, à chaque organisme de prendre la décision s’ils sont capables de se coller aux directives qui viennent de la santé publique », explique madame Roy.

Malgré la PCU étudiante, plusieurs candidatures  pour devenir moniteurs sont déjà à l’étude à la municipalité de Carleton-sur-Mer.

« Pour l’instant on a des candidatures, donc on est sûr de compléter , même avec les mesures d’aides gouvernementales les étudiants peuvent combiner ça avec un salaire et ça devient plus avantageux pour eux, donc on est confiant pour cet été », conclut le monsieur Lapointe.

Les activités préconisées par les camps de jour cet été seront bien évidemment sans contacts et majoritairement à l’extérieur.