Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Nouveaux logements aux femmes victimes de violence verront le jour à Gaspé

Publié le 25 janvier 2021 à 20:00, modifié le 26 janvier 2021 à 09:57

Par: Louis-Philippe Arsenault

L’enveloppe de 10 millions de dollars pour le logement abordable en Gaspésie vient répondre à plusieurs besoins criants. C’est le cas à Gaspé où l’organisme, L’Aid’Elle, pourra offrir de nouveaux services aux femmes vivant de la violence.

« C’est des femmes qui enfin vont pouvoir avoir accès à un logement de qualité puis à coût abordable », soutient la directrice de L’Aid’Elle, Marie-Ève Joncas.

L’Aid’Elle, offre déjà un service d’hébergement gratuit à court terme et un logement de transition pour les femmes vivant de la violence. Avec la pénurie d’habitations à prix modique que connait la région, la future unité de logement viendra pallier à une autre nécessité.

« Pour répondre au besoin des femmes de poursuivre leur cheminement dans un endroit sécuritaire et de pouvoir se remettre un toit sur la tête pour enfin mettre fin à la situation de violence conjugale », ajoute Mme Joncas.

L’immeuble dont la localisation n’est pas publique pour préserver la sécurité des femmes comprendra 4 logements, 2 bureaux pour les intervenantes ainsi qu’une salle communautaire afin d’offrir des ateliers.

«On n’a pas encore statué sur le temps en tant que tel que la femme pourrait rester, mais c’est sur que c’est pour du moyen/long terme », mentionne Marie-Ève Joncas.

L’enveloppe de près de 700 mille dollars viendra combler le manque à gagner du projet qui totalise 1,2 million de dollars. Cette nouvelle somme permettra aussi à l’Aid’Elle d’offrir plusieurs services. Cette subvention est un soulagement pour l’organisme qui aide une trentaine de femmes chaque année à Gaspé.

« Si on avait eu des logements, il y a plus qu’une femme sur deux qui en aurait eu besoin pour quitter le conjoint, ou de réorganiser sa vie à la suite d’une relation dysfonctionnelle dans un cycle de violence conjugale », souligne Mme Joncas

L’immeuble devrait être mis sur pied au courant de l’année.

Logements pour aînés à Petit-Cap

L’autre projet qui verra le jour à Gaspé à l’aide d’une subvention de 2,3 millions de dollars est celui d’un immeuble de 12 logements à prix modique pour aînés qui sera érigé à Petit-Cap. Un projet sur lequel citoyen et municipalité travaillent depuis plus de 10 ans.

« Plus de quatre-vingts personnes avaient levé la main en disant avoir un intérêt pour prendre un logement. On s’entend, ces études-là datent d’il y a dix ans donc c’est possible que la donne ait changé », explique le maire de Gaspé Daniel Côté

Un projet de 48 logements dans le cadre d’un déploiement d’une maison des aînés à Rivière-au-Renard devrait aussi voir le jour dans les prochaines années.

Bien d’autre financement avant de tout mettre en oeuvre, les travaux de construction de l’immeuble à logement pour aînés doivent débuter au plus tard en mars 2022.