Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les restaurants rouvrent leurs portes

Publié le 31 janvier 2022 à 16:26, modifié le 31 janvier 2022 à 16:33

Par: Emmanuel Renaud

Les restaurants du Québec pouvaient rouvrir aujourd’hui leurs salles à manger à 50% de leur capacité maximale. Un assouplissement que plusieurs personnes attendaient avec impatience.

Les clients étaient au rendez-vous ce matin dans les restaurants de la Gaspésie.

« On voit que tout le monde est de bonne humeur, on voit que ça fait du bien à nous autres et ça fait du bien à la société au complet, j’imagine », affirme un client du restaurant Au Fin Gourmet.

« Ça fait du bien de sortir de temps en temps, ça fait longtemps qu’on est dans la maison », estime une dame.

« C’est une très bonne libération, on peut aller jaser, c’était vraiment le fun », dit une cliente après son passage au restaurant.

« On est vaccinés, on a notre masque, on se lave les mains et la vie reprend tranquillement son cours », mentionne un habitué du restaurant Dixie Lee de Carleton-sur-Mer.

 

Ce lundi, les salles à manger des restaurants pouvaient rouvrir à 50% de leur capacité. Un soulagement pour le propriétaire du restaurant Au Fin Gourmet de New Richmond.

« C’est sûr qu’on est heureux, on est vraiment content de pouvoir recommencer nos activités comme dans une semi-normalité comme on pourrait dire. C’est sûr qu’on était un peu déçu de voir qu’on a été fermé par rapport à beaucoup d’autres commerces », assure le propriétaire du restaurant Au Fin Gourmet, Jacob Whittom.

 

Tout comme dans les résidences privées, les rassemblements dans les restaurants sont limités à 4 personnes (ou deux bulles familiales) par table.

« On a vraiment hâte que ça revienne à une normalité et qu’on ne craigne plus qu’est-ce qui va arriver dans deux mois, trois mois », estime monsieur Whittom.

Il n’y avait pas seulement les restaurants qui étaient heureux de rouvrir leurs salles à manger. Les relais de motoneige aussi. Il faut dire que cela simplifie grandement la vie aux motoneigistes.

« Ce n’était pas évident du tout pour le sport de la motoneige. Je peux vous dire que ç’a amené un ralentissement dans nos régions. On le voyait quotidiennement, il y avait beaucoup moins de motoneigistes qui venaient dans notre région. Que ça soit pour se rafraîchir, pour aller aux chambres de bains ou tout simplement pour se réchauffer, c’était fermé. Là, ça commence à prendre vie tranquillement », explique le président du Club de motoneige Mont-Carleton, Denis Henry.

La prochaine phase d’allégements est prévue pour le 7 février alors que les salles de spectacle, les cinémas, les amphithéâtres et lieux de culte ouvriront leurs portes.