Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les mathématiques et l’activité physique : un duo gagnant

Publié le 9 décembre 2020 à 16:41, modifié le 9 décembre 2020 à 16:42

Par: Samuel Gosselin Belanger

Les mathématiques et l’activité physique font bon ménage. C’est pourquoi le Collège Notre-Dame a mis sur pied un nouveau projet intitulé Math-énergie qui conjugue les deux matières.

Les élèves de deuxième secondaire du Collège peuvent bénéficier d’un projet unique qui a été lancé officiellement en janvier dernier. Le principe est simple. Une classe est divisée en deux groupes. Alors qu’une moitié de la classe fait de l’activité physique pendant 20 minutes, puis un retour au calme de 10 minutes, l’autre moitié de la classe reçoit des notions de mathématiques. On inverse ensuite les rôles.

C’est Louis-Philippe Rosa qui est l’instigateur de ce concept qu’il avait vu dans les écoles de l’Outaouais. Il a ensuite voulu répéter cette initiative au Collège Notre-Dame. Le professeur en éducation physique est également appuyé par sa collègue Annie Desjardins, une enseignante en mathématiques. Ces deux pédagogues ont également noté plusieurs bénéfices à ce projet.

«Moi ce que j’aime davantage le plus dans cette activité-là de Énergie-Max, c’est que j’ai des demi-classes, donc j’ai vraiment plus de temps avec chacun de mes élèves. L’atmosphère est différente aussi. On a le goût d’apprendre quand on revient de l’entrainement», mentionne Annie Desjardins.

«On voit des bénéfices premièrement au niveau du développement moteur des élèves, les élèves sont de plus en plus habiles c’est sûr que ça leur donne plus de chance de pratiquer», note pour sa part, Louis-Philippe Rosa.

Avec ce projet, Louis-Philippe Rosa souhaite que chaque élève atteigne son plein potentiel en plus d’interagir dans un environnement où il se sent bien.

Notons que l’établissement avait tenté cette même expérience pendant le confinement afin de voir si un projet de la sorte pourrait intéresser les élèves. À la suite d’un sondage, plus de 70 % des étudiants sondés disaient être plus concentrés en classe et plus de 80 % étaient en faveur d’instaurer le programme. Des résultats qui se sont avérés très positifs.

La direction du Collège Notre-Dame souhaite instaurer ce nouveau projet à l’ensemble du premier cycle dès septembre 2021.