Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les joueurs de golf sont plus nombreux en Gaspésie

Publié le 29 juin 2020 à 17:14, modifié le 29 juin 2020 à 17:25

Par: Patrick Giguère

Les clubs de golfs de la Gaspésie remarquent une affluence hors du commun cette année. Les jeunes sont notamment plus nombreux à découvrir ce sport.

Ils sont plus nombreux que jamais à se donner un élan sur les terrains de golf de la région.« C’est relaxant, quand tu es frustré, une bonne partie de golf c’est bon !», lance un adolescent venu jouer au golf à Carleton-sur-Mer. « On vient de tomber à la retraite cette année alors il me fallait un passe-temps. On s’est dit qu’on allait commencer le golf», commente une femme d’Amqui.

C’est principalement les 20-45 ans qui sont à l’origine de cette explosion massive des inscriptions dans tous les clubs de la Gaspésie qui présenteront une carte de pointage plus que parfaite à la fin de la saison.« On frôle actuellement les résultats de la meilleure saison qu’on a eu en 2017 ou on avait eu 184 membres. Pour une bonne majorité d’entre eux, ils ont pris leur billet de saison, c’est vraiment une clientèle qu’on ne voyait pas auparavant » fait remarquer le président du club de golf de Fort-Prével de Gaspé, Gilles Pelletier. «Je te dirais que les 20-25 ans, on a une cinquantaine de nouveaux membres déjà et c’est gens-là c’est 80 pour cent de notre nouvelle population. C’est très encourageant pour le futur de Carleton», a renchéri le coordonnateur du terrain de Carleton-sur-Mer, Dany Lebraceur.

Plusieurs raisons expliquent cet engouement.« Dans le contexte, on s’aperçoit qu’il y a un peu moins d’activité, un peu moins d’endroits à fréquenter dans la communauté, il n’y a pas de cinéma, il n’y a pas de salle de spectacle, donc on s’aperçoit que pour se retrouver dans un mouvement social, dans une activité sociale plus largement bien le golf c’est vraiment une belle opportunité », explique monsieur Pelletier.« Pour commencer, les sports d’équipe il n’y en a pas beaucoup. Le monde se cherche un sport à faire à l’extérieur. C’est un sport qu’on apprend à aimer », assure Donald Horth, le gérant du club de golf Fauvel de Bonaventure qui a vu son achalandage bondir de trente pour cent.

Cette popularité pour le golf assurera aussi la pérennité des terrains gaspésiens.« On est un club ou la moyenne d’âge est vieux. On en a perdu 25 membres cette saison en raison de problèmes médicales.Donc c’est sûr que de 125 à 185 golfeurs de plus c’est vraiment bon », confirme la trésorière du club de golf de Chandler, Diane Sirois.

Malgré cet engouement phénoménal, l’annulation des tournois et activités-bénéfices prévus cet été laissera des traces.«C’est une année très difficile financièrement parce que les nouveaux membres paient moins cher. Pour trois nouveaux membres, c’est l’équivalent d’un ancien membre. Financièrement, ça va être difficile, mais en abonnement c’est une super année », estime madame Sirois.