Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le rideau tombera sur l’Acadie des terres et forêts en fête

Publié le 6 juin 2019 à 10:14, modifié le 7 juin 2019 à 10:59

Par: Jacob Cassidy

L’Acadie des terres et forêts en fête présentera son dernier spectacle cet été. Après 18 ans d’activité, la troupe théâtrale tirera sa révérence après une ultime série de représentations.

Depuis quelques années, la production rencontre des défis financiers importants.«On avait environ 60 000 $ par année du gouvernement du Nouveau-Brunswick pour se produire. Les dernières années, c’était 4 000 $», explique le producteur Etienne Deschênes.

Pour les Cyr-Deschênes, l’Acadie des terres et forêts en fête est une histoire de famille. Les deux filles des instigateurs sont dans le projet depuis le début. «Moi, j’ai débuté à deux ans et présentement j’ai 19 ans, alors toute ma vie je l’ai passé dans les spectacles. Pour moi ça a été une école de vie, parce que je travaillais avec les plus vieux et qu’ils m’ont aidé à grandir», relate Maude Cyr-Deschênes.

«C’est peut-être ce qui a fait que ça est resté pendant 18 années, parce que s’il y avait seulement eu un membre de la famille. Exemple soit moi ou Étienne, ou les enfants peut-être qu’on aurait arrêté avant.» – Sylvie Cyr, metteuse en scène.

Lors des récentes éditions, l’organisation a coupé dans le personnel en retranchant 4 artistes et en supprimant certains salaires. Ils ont aussi réduit les budgets de sonorisation, d’éclairage et de promotion. À cela s’ajoute le fait que les comédiens sont maintenant des adultes et sont inadmissibles aux emplois étudiants fédéraux et provinciaux.

C’est pourquoi l’équipe a décidé que l’édition 2019 serait sa dernière. «Je ne le réalise pas tant que le spectacle termine, parce que là on fait encore les pratiques. On fait le spectacle cette année, mais ça va être l’année prochaine», confie Maude Cyr-Deschênes.

Ils ont toutefois choisi d’enlever une semaine à la saison. Le spectacle sera donc présenté du 10 au 28 juillet. «On a eu 12 000 $. C’est loin de 60 000 $, mais au moins ça nous permet de faire trois semaines d’activités, de dire adieu et de remercier les gens qui sont venus année après année», explique le producteur.

La troupe garde la même formule qu’à l’habitude. Ils s’inspirent des faits de l’actualité pour les incorporer aux évènements historiques qui ont marqué la région. «C’est le fun pour nous autres parce qu’on ne croyait pas que ça allait arriver une autre année de plus, mais on va vraiment l’apprécier», assure une comédienne, Carolane Lebel.

L’Acadie des terres et forêts en fête c’est 200 000 spectateurs et plus de 500 représentations au Canada et en France.