Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le commerce en ligne moins populaire en Gaspésie

Publié le 12 août 2019 à 17:01, modifié le 12 août 2019 à 17:01

Par: Marc-William Gagné

Le commerce en ligne est moins populaire en Gaspésie qu’ailleurs dans la province. C’est ce que démontre une étude de l’organisme de recherche et d’innovation CEPRIO.

Selon l’étude du CEPRIO réalisée entre janvier et février 2018, le taux de cyberacheteurs sur une base mensuelle est de 35 % en Gaspésie, comparativement à 47 % dans l’ensemble du Québec. La valeur mensuelle du panier d’achat des cyberacheteurs en Gaspésie était de 236 $, en 2018, alors que la valeur moyenne provinciale est de 293 $. «C’est sûr que quand on va dans d’autres régions du Québec, particulièrement les grands centres, ce qu’on peut voir, c’est qu’il y a des incitations à acheter en ligne. Il y a des services offerts qui ne sont pas nécessairement dans toutes les régions», mentionne le porte-parole du CEPRIO, Bruno Guglielminetti .

Pour leur part, les propriétaires de boutiques locales ont différentes perceptions concernant le commerce en ligne. D’abord, la co-propriétaire de la boutique de cosmétique en ligne, Heima, Karine Savard, trouve que l’achat en ligne est plus accessible aux consommateurs que l’achat en boutique. Par contre, elle admet que c’est beaucoup plus facile de réaliser des ventes en personne qu’en ligne. De plus, la co-propriétaire de la boutique le Bar Rayé, Marie-Hélène Beaulieu. Elle trouve que le commerce en ligne est trop impersonnel. Mme Beaulieu maintient aussi que son commerce ne prendra jamais le virage numérique, parce qu’en tant que propriétaire, elle préfère le contact chaleureux de la vente en boutique.

Les avis des gens sur le commerce en ligne sont, quant à eux, mitigés. «Ça nuit beaucoup au commerce local», peste une consommatrice. «J’adore, je trouve ça vraiment plus facile [de faire des achats en lignes]», soutient une autre.