Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La ministre Proulx a de grandes ambitions pour Charlevoix

Publié le 1 avril 2019 à 17:42, modifié le 1 avril 2019 à 17:42

Par: Mariane Lajoie

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, est à mi-chemin dans sa tournée de consultation de l’industrie touristique à travers la province. Elle s’est arrêtée dans Charlevoix aujourd’hui. Sans surprise, le Casino et le Club Med ont fait partie des discussions.

La visite de la ministre Caroline Proulx a suscité l’intérêt dans Charlevoix. Ce matin, 80 élus, gens d’affaires et acteurs du tourisme ont participé à sa consultation, qui vise à produire un plan de développement économique de l’industrie touristique du Québec.

«C’est la première fois que j’entendais une région qui souhaite avec un salaire minimum qui soit grimpé autant. On souhaite des 20$/heure pour de la rétention de main-d’œuvre», est surprise de remarquer la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

«Pour elle, Charlevoix occupe une place extrêmement importante dans l’industrie touristique au Québec. On ne veut pas jouer les régions les unes contre les autres, c’est important de le dire. Les axes d’accès à la région et la main-d’œuvre, ça a beaucoup parlé», note la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Émilie Foster.

Évidemment, la ministre Proulx  suit de près l’étude sur la possible conversion du Salon de jeux de Québec en casino.

«J’attends le rapport de Loto-Québec. J’ai très hâte de le lire, ce rapport. Ce que je peux vous répéter, c’est que je suis à la défense de la région de Charlevoix», assure Caroline Proulx.

«Ça a été vraiment intéressant ce matin. Je pense qu’elle est claire dans la volonté de se démarquer, de ne pas nuire à Charlevoix. On prêche pour notre territoire, la défense de l’impact économique du Casino de Charlevoix. La ministre dans ce sens était très facile à être une alliée de Charlevoix», était heureux de constater le maire de La Malbaie, Michel Couturier.

Selon Caroline Proulx, la région de Charlevoix a un potentiel énorme pour attirer des touristes internationaux et le Club Med, dont la construction a débuté, sera un argument de taille.

«C’est un super projet : premier Club Med au Canada, ici, dans la région. De belles jobs, des jobs payantes, 350 emplois. Ça va faire rayonner le Québec à l’international. Moi je ne peux pas faire autrement que me réjouir de l’arrivée du Club Med», mentionne la ministre du Tourisme.

En après-midi, Caroline Proulx a visité le chantier du futur Club Med, après avoir été informée des grandes lignes du projet.