Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Henk Tepper: un dossier qui renferme d’autres secrets?

Publié le 16 mai 2019 à 14:55, modifié le 16 mai 2019 à 15:31

Par: Jacob Cassidy

Le dossier de Henk Tepper pourrait révéler bien des surprises. L’agriculteur poursuit le gouvernement canadien après avoir été emprisonné plus d’un an au Liban. Selon la sénatrice Pierrette Ringuette, plusieurs informations, gardées secrètes jusqu’à maintenant, seraient bientôt dévoilées.

En 2011, la sénatrice Pierrette Ringuette était sur la ligne de front et militait pour le retour au pays de Henk Tepper. «Pendant plus d’un an, que M. Tepper était détenu au Liban, mes nuits étaient très courtes.  J’étais très inquiète pour lui», raconte-t-elle.

L’agriculteur a été emprisonné à Beyrouth pour une histoire de pommes de terre avariées en Algérie.

Pierrette Ringuette, qui s’est rendue au Liban, se rappelle avoir tout fait pour accélérer son retour. Elle se souvient des embuches mises sur son chemin par l’ex-gouvernement conservateur. «C’était surtout un manque d’informations. On avait différents sons de cloche des affaires étrangère par rapport à ce qui se passait au Liban», déplore-t-elle.

Des membres de l’entourage de Stephan Harper auraient tenté de l’écarter du dossier. C’est ce que laissent croire des documents déposés en cour. «Disons que je suis plus ou moins surprises. Ça dénotait l’attitude de ce gouvernement envers moi et envers notre concitoyen Tepper», commente la sénatrice.

L’homme de Drummond poursuit maintenant Ottawa pour 16,5 millions de dollars. Le processus judiciaire limite les informations qui peuvent être rendues publiques.

La sénatrice confie en avoir obtenu de l’ambassadeur d’Algérie sur le rôle qu’a joué la GRC dans l’arrestation de Tepper. «Je crois qu’on va apprendre d’autres éléments qui avaient été rendues à guise d’information pour la famille», affirme Mme Ringuette.

Il faudra attendre la reprise des audiences préparatoires, le 17 juin, pour que d’autres révélations soient déterrées en lien avec cette affaire.