Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

G7 | Les détails de l’accréditation expliqués aux citoyens

Publié le 13 mars 2018 à 19:22, modifié le 15 mars 2018 à 09:57

Par: Mariane Lajoie

C’est mardi soir que s’est tenue la seconde assemblée citoyenne du G7, à l’auditorium de l’école secondaire du Plateau, à La Malbaie. C’est dès le 3 avril qu’il sera possible de faire une demande d’accréditation, sur le site Internet du Sommet, et ce, jusqu’au 11 mai.

Trois zones dans le périmètre de sécurité

La zone rouge est la zone contrôlée, soit le Manoir Richelieu, où se tiendra le G7. Les personnes, employés ou fournisseurs qui auront à accéder au site devront présenter une accréditation avec photo. Préalablement, une vérification de sécurité aura été complétée par la GRC. Ces personnes devront présenter leur accréditation à partir du 2 juin.

La zone verte est celle à l’intérieur de la clôture de sécurité. Les personnes vivant dans ce périmètre auront à se doter d’une accreditation, et fournir leur nom, preuve de résidence et une photo. Il n’y aura toutefois pas de contrôle de sécurité pour ces résidents. Ces personnes devront porter leur badge à partir du 4 juin.

Tous les résidents de ce secteur seront rencontrés par les agentes de relations communautaires au cours des prochaines semaines.

La zone blanche est la zone résidentielle, pour les autres citoyens de La Malbaie. Ils ne sont pas obligés de se faire accréditer, mais peuvent le faire pour se faire distinguer des visiteurs ou simplement pour garder un souvenir de la tenue de l’événement à La Malbaie.

Pour les personnes qui n’ont pas accès à Internet, il sera possible pour elles de se faire accréditer à partir du 19 avril dans les bureaux du Sommet de La Malbaie, sur le boulevard de Comporté.

Fermetures

Le Casino de Charlevoix sera fermé du 3 au 11 juin, pour devenir le sous-centre des medias. Le principal centre des médias sera situé à Québec, au Centre des congrès.

La SPVQ travaille sur un plan avec la
Sûreté du Québec et la GRC pour assurer la protection des citoyens de la ville de Québec.

 

On estime à 30 000 le nombre d’accréditations qui devront être remises.

Sommet du G7

Les dignitaires atterriront à l’aéroport de Bagotville. Ils seront amenés en hélicoptères jusqu’au Manoir Richelieu. Quatre sessions de travail sont prévues, et deux dîners de travail.

La deuxième journée du Sommet sera sous le thème des océans, soit l’économie bleue.

Quatorze autres leaders arriveront également le samedi.

Sophie Grégoire-Trudeau travaille présentement sur son programme, où trois événements devraient être à l’horaire pour la femme de Justin Trudeau.

Il s’agira de la première visite du président des États-Unis, Donald Trump, au Canada.

Aéroport

Il y aura une restriction de la zone aérienne pour l’événement. Entre le 1er et 10 juin, l’aéroport de Saint-Irénée sera strictement réservé au G7. Les vols non reliés au G7 n’auront pas accès à l’aéroport. Il sera interdit de voler au-dessus du secteur du Manoir pendant l’événement. Il ne sera également pas possible de naviguer sur le fleuve Saint-Laurent à proximité du Manoir.

Remboursements des frais liés au G7 à La Malbaie

Tous les frais pour la sécurité civile seront remboursés.

Soins de santé

Il a été annoncé que Santé Canada s’occupera des dignitaires en cas de maladies. Les services de santé des citoyens ne seront donc pas compromis.