Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

FUSILLADE À FREDERICTON : de nombreuses réactions

Publié le 10 août 2018 à 16:19, modifié le 10 août 2018 à 16:19

Par: Marie-Eve Cloutier

Les réactions sont nombreuses sur les réseaux sociaux.

Après une première réaction au moment des évènements sur Twitter, le premier ministre du Canada Justin Trudeau y est allé d’une déclaration officielle en milieu d’après-midi.

Plusieurs autres politiciens ont commenté.

Le joueur de hockey Louperivois Tristan Pomerleau évolue depuis un an avec les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il mentionne avoir reçu des nouvelles de ses coéquipiers qui restent à Fredericton durant l’été.

« Les gars vont bien. J’ai mon coloc qui est là aussi. Il est sain et sauf. On est jamais à l’abri, peu importe où est-ce qu’on est. En plus, Fredericton, c’est tranquille. Ce n’est pas une place qui est bondée de gens, donc c’est vraiment surprenant d’entendre ça, et c’est triste aussi », a-t-il indiqué lorsque joint par téléphone par CIMT Nouvelles.

De douloureux souvenirs

La fusillade n’est pas sans rappeler celle survenue à Moncton, en 2014.

Il y a 4 ans, trois agents de la GRC perdaient la vie et deux autres étaient blessés par un tireur lourdement armé. La chasse à l’homme avait duré près de 30 heures. La GRC au Nouveau-Brunswick offre d’ailleurs ses plus sincères condoléances aux familles et aux amis des quatre personnes qui ont perdu la vie dans la fusillade de ce matin, ainsi qu’aux membres de la Force policière de Fredericton. Les corps policiers de partout au pays sympathisent avec leurs collègues touchés par cette tragédie.