Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Frappé deux fois par la foudre cet été

Publié le 16 août 2018 à 14:00, modifié le 16 août 2018 à 21:42

Par: Jacob Cassidy

La malchance s’acharne sur un homme de Saint-André au Nouveau-Brunswick. Il a été frappé à deux reprises par la foudre au cours des derniers mois. Même si la deuxième décharge électrique a laissé quelques séquelles, il peut se compter chanceux d’être encore en vie.

C’est pendant la construction de ce garage que Donald Martin a été foudroyé deux fois plutôt qu’une. Le 29 juin dernier, l’ouvrier s’est réfugié à l’intérieur du bâtiment pour se mettre à l’abri pendant l’orage.

La foudre a tout de même réussi à l’atteindre, alors qu’il avait déposé sa main sur une plateforme élévatrice.«Il y a un éclair qui est venu. Ça a frappé le chariot. La main m’a collé après jusqu’à temps que l’électricité finisse de passer», raconte-t-il.

De retour au travail au début août, il a été une fois de plus malchanceux. Il participait alors à la construction d’une salle de bain.

«J’avais le bras accoté sur un tuyau et le genou accoté sur un couvert de drain, explique-t-il. Mon collègue a dit qu’il a entendu un gros « pow ». Il entendait l’électricité passer dans la pièce.»

Donald Martin ne garde aucun souvenir de cet instant. «Je me suis réveillé et j’ai vu une grosse boule jaune par terre. Mon chum est venu ici en avant de la porte et il m’a regardé et il a dit pas encore.»

 

Dans chaque cas, il s’est rendu à l’hôpital. C’est peu de temps après avoir obtenu son congé, à la suite du deuxième incident, qu’il a commencé à avoir des spasmes dans son cou.«Ils pensent peut-être que c’est des nerfs qui auraient été endommagés dans le cou. J’ai beaucoup de syndromes post-traumatiques», confie-t-il.

La probabilité d’être frappé par la foudre est d’un sur un million. L’homme de Saint-André tente désormais de se tenir loin des orages et garde le moral, malgré tout. «J’ai appris ce matin qu’on ne sait pas à quel point on est dangereux avant d’essayer de se raser avec des spasmes comme cela», lance-t-il en riant.