Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Fermeture de l’École primaire de St-Marc-du-Lac-Long faute d’élèves

Publié le 21 septembre 2018 à 16:53, modifié le 22 septembre 2018 à 18:00

Par: Carl Vaillancourt

La Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs a pris la décision de suspendre temporairement les activités académiques d’une école primaire dans un petit village dans la région du Témiscouata au Bas-Saint-Laurent en raison d’un manque d’élèves.

Il ne reste que 10 jours à l’École primaire de St-Marc-du-Lac-Long, un village qui compte environ 400 âmes, pour trouver deux élèves. Selon les exigences du ministère de l’Éducation, une classe est financée seulement lorsque celle-ci compte six élèves pour chacun des cycles scolaires, soit 6 enfants entre la 1ère et la 3e année ou encore 6 pré-adolescents entre la 4e et la 6e année du primaire.

En date du 21 septembre, il n’y avait que 5 élèves dans chaque cycle scolaire. La Commission scolaire aurait pu choisir de maintenir les cours cette année, mais elle aurait dû assumer la facture de 240 000$ habituellement financée par le ministère de l’Éducation. Ce n’est pas la première fois que pareille situation survient selon le Directeur général de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, Bernard D’Amours.

« En 2016-2017, il y avait 5 élèves en 1,2,3 et 5 élèves en 4,5,6, on a maintenu, mais on s’était dit si jamais ça arrive, on ne pourra pas indéfiniment maintenir la classe sans financement ministériel », a soutenu Bernard D’Amours.

Il tient toutefois à préciser que l’école n’est pas fermée.

« L’école n’est pas fermée en tant que tel, parce qu’on est confiant qu’éventuellement on puisse retrouver le nombre d’élèves», a-t-il renchérit.

La municipalité de St-Marc-du-Lac-Long met les bouchées doubles

Selon le maire de la municipalité de St-Marc-du-Lac-Long, Marcel Dubé, il y a un nombre d’enfants suffisamment élevé pour maintenir les cours, mais certains parents ont fait le choix d’inscrire leurs enfants dans un village voisin. Une situation qui est contestée et déplorée par le maire.

« On va travailler avec la commission scolaire pour limiter ce droit-là lorsque le niveau minimum n’est pas atteint», a ajouté Marcel Dubé.

Pour contrer le manque d’élèves dans son école de St-Marc-du-Lac-Long, le conseil municipal a même décidé d’offrir un incitatif financier pour les familles.

« Si elle paie son loyer 1000$ ou 500$ par mois, on lui donne 2 versements de 500$ plus si elle a un enfant, c’est 1000$», a-t-il ajouté.

Pour Annick Boutot-Bossé, l’École de Rivière-Bleue répond mieux aux besoins de ses trois fils.

« Tu ne peux pas t’amuser. Tu ne peux pas jouer une game de soccer au gym, tu ne peux pas jouer dehors, c’est une petite gang. Je me suis dit : Plus d’élèves, plus de sociabilité», a-t-elle expliquée.

Advenant que la situation ne se règle pas d’ici les cinq prochaines années, l’École primaire de St-Marc-du-Lac-Long pourrait être considérée fermée définitivement.