Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Encore des doutes sur le chauffage de l’église Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup

Publié le 13 janvier 2021 à 15:45, modifié le 13 janvier 2021 à 15:45

Par: Guillaume Cotnoir Lacroix

L’hiver est maintenant bien entamé et la Fabrique de Saint-Patrice n’a toujours pas entériné de décision quant au chauffage de l’église Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup.

Le gérant de la Fabrique, André Côté, de même que le nouveau président, Gaston Pelletier, ont confirmé que des discussions avaient toujours lieux avec le comité de sauvegarde de l’église, mais qu’aucune décision n’avait été prise en ce sens.

L’assemblée de la Fabrique devait se réunir hier pour prendre une décision définitive mais la COVID-19 empêche pour l’instant les réunions en présentiel. Deux membres de l’assemblée n’auraient pas accès à la visioconférence ce qui empêcherait de tenir la rencontre virtuellement. Gaston Pelletier confirme cependant avoir eu des discussions avec tous les marguillers au téléphone. Ceux-ci seraient de façon générale favorable à la réouverture du système de chauffage.

La prochaine étape, selon le président, sera de trouver une manière légale d’entériner la décision sans nécessairement tenir une réunion et un procès-verbal.

Selon André Côté, des questions subsistent toujours quant aux assurances. Il resterait notamment à déterminer à qui reviendrait la facture advenant que des dégâts soient causés par la réouverture du système de chauffage en plein hiver. La réouverture, advenant une réponse favorable, prendrait approximativement une semaine selon le gérant de la Fabrique.

53 000$ amassés

Dans un communiqué diffusé en après-midi mercredi, le comité de sauvegarde de l’église affirme avoir amassé un total de 53 000$ avec sa campagne de financement, incluant notamment un montant de 15 000$ de la Ville de Rivière-du-Loup.

« L’argent recueilli permettra, à court terme, de mettre le système de chauffage en fonction et ainsi mieux contrôler l’humidité, et ce, dès qu’une entente entre le comité de sauvegarde et le Conseil de fabrique sera ratifiée. Cette signature devrait se faire au cours des prochains jours » d’avancer Suzanne Michaud, porte-parole du comité.

La Fabrique n’a pas voulu confirmer qu’une signature pourrait avoir lieu dans les prochains jours. Les dirigeants attendent toujours des réponses à leurs questions avant de finaliser l’entente.