Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Élections au Nouveau-Brunswick : les libéraux refusent la proposition de Blaine Higgs

Publié le 14 août 2020 à 17:10, modifié le 14 août 2020 à 17:48

Par: Charles Camirand

Les libéraux ont rejeté l’offre du gouvernement consistant à ne pas tenir d’élections générales jusqu’à 2022, ou 30 jours après la fin de la pandémie. Des négociations entre les chefs des différents partis avaient lieu depuis mercredi dernier.

Une entente entre tous les partis devait se faire pour repousser les élections générales à 2022.

Avec cette proposition refusée, le premier ministre Blaine Higgs garde l’optique de déclencher des élections prochainement.

Au Nouveau-Brunswick, le gouvernement provincial en place est minoritaire depuis 21 mois.

Le Parti progressiste-conservateur, qui dirige un gouvernement minoritaire depuis novembre 2018, détient 20 sièges à l’Assemblée législative et le Parti libéral, 19, sans inclure le président de la Chambre. L’Alliance des gens et le Parti vert ont trois sièges chacun. Il y a aussi un député indépendant et deux sièges vacants.