Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Deux incendies en moins de 8 heures à Grand-Sault

Publié le 13 mars 2018 à 07:47, modifié le 13 mars 2018 à 21:42

Par: Jacob Cassidy

Deux incendies se sont déclarés dans des résidences de Grand-Sault en l’espace de quelques heures. Trois personnes se sont retrouvés à la rue.

Vers 2 h 15, les pompiers ont d’abord été appelés sur la rue Park. «C’est les polices qui passaient durant la nuit. Ils ont vu de la fumée qui sortait de la couverture», raconte le chef pompier de Grand-Sault, Charlie Kavanaugh.

En arrivant sur les lieux, les pompiers ont constaté que la fumée avait envahi la résidence. Immédiatement, les sapeurs ont effectué une reconnaissance dans la résidence pour s’assurer que personne ne se trouvait à l’intérieur.

L’aide des casernes de Saint-André et Drummond a été nécessaire. «Le feu était pris dans les murs, entre les couvertures. C’est une maison qui a été refaite à plus qu’une reprise. C’était très difficile à combattre», assure le pompier.

Personne ne se trouvait à l’intérieur lorsque le feu a pris naissance. En ce qui concerne les causes de l’incendie, le prévôt s’est rendu sur les lieux dans la journée mardi. «Il n’y a aucun indice criminel. Ça regarde mal pour l’électricité, mais ce n’est pas certain encore», partage le chef.

Un deuxième appel

Un deuxième feu s’est déclaré dans une autre résidence un peu après 8 h sur chemin Tobique. Cette fois-ci l’aide d’une quatrième caserne, celle de Saint-Léonard, a été nécessaire. «On a fait venir les pompiers d’une quatrième brigade pour avoir de la main d’œuvre fraîche, explique M. Kavanaugh. Il y avait encore de l’équipement qui n’était pas en marche, nos réserves d’air étaient basses, c’est pour cela qu’on a appelé plus vite.»

Les pompiers de Drummond, Saint-André et Saint-Léonard ont donc aidé ceux de Grand-Sault à éteindre cet incendie.Encore une fois le brasier a été difficile à combattre.

Heureusement personne n’a été blessé.  «Il y avait des gens à l’intérieur, mais ils étaient sortis lorsqu’on est arrivés», relate le chef pompier.

Les deux résidences sont des pertes totales. Les sinistrés seront pris en charge par la Croix Rouge.