Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Des radars pédagogiques pour réduire la vitesse dans Charlevoix

Publié le 14 août 2019 à 16:22, modifié le 14 août 2019 à 17:07

Par: Eve Beauregard

Les Éboulements et Saint-Urbain souhaitent enrayer la vitesse sur leurs routes. Les deux municipalités ont fait l’acquisition de leurs propres radars pédagogiques. Déjà à Saint-Urbain, on constate une diminution de la vitesse.

 

Tantôt sur le plat, tantôt vallonnées, les routes de Charlevoix entrainent parfois des excès de vitesse chez les usagers de la route. Pour enrayer ce fléau, les Éboulements et Saint-Urbain ont décidé de faire l’acquisition de leur propre radar de vitesse.« J’avais vu dans d’autres régions du Québec des radars pédagogiques sur des routes numérotées. Alors, je me disais s’il y en a ailleurs, on est capable d’en avoir dans Charlevoix », essure Claudette Simard, mairesse de Saint-Urbain. Parallèlement dans la municipalité, le Ministère des Transports effectue une opération radar sur la route 381.« C’est pour une durée de trois semaines. Ils vont aussi prendre le temps d’analyser les données des radars », continue-t-elle.

Durant ces trois semaines, Saint-Urbain a déplacé son radar sur la rue Saint-Paul. Guillaume Bouchard, résident qui habite tout juste devant installations, a remarqué un grand changement : « Depuis que le radar est installé, il y a vraiment une diminution de la vitesse. Surtout à l’entrée de Saint-Urbain, là-bas. Les gens sont comme pressés. Bien souvent, ils traversent le parc, ils pensent que c’est 90. » Un constat que la mairesse partage : « Les gens ont bien compris, mais il y aura toujours des délinquants. Ce n’est pas seulement des délinquants, c’est le fait qu’il y a beaucoup de circulation sur le territoire. »

En mai dernier, un adolescent de 14 ans a été victime d’un délit de fuite mortel à Saint-Urbain. Un drame qui a secoué la communauté. « On a vécu ça dur cet été, mais les gens, ils ne savent pas ce qui s’est produit à Saint-Urbain. Ça prend de la sensibilisation », affirme Guillaume Bouchard.

Aux Éboulements, la municipalité a fait la demande au Ministère des Transports pour faire l’achat deux radars pédagogiques, qui seront principalement installés à l’entrée et à la sortie du village. « Si vous regardez la topographie ici du village, on a beaucoup de côtes. C’est une mesure qui je pense, va réduire la vitesse », exprime Pierre Tremblay, maire des Éboulements.

Le coût d’un radar de vitesse est évalué à 5 000$. La municipalité des Éboulements espère avoir le feu vert pour installer les siens dans les prochains mois.