Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Déneigement : des résidents de Squatec envisagent de déposer un recours collectif

Publié le 21 mars 2019 à 16:58, modifié le 21 mars 2019 à 16:58

Par: Fabienne Tercaefs

Des citoyens de Squatec en colère se mobilisent. Ils affirment que la municipalité n’a pas déneigé pas correctement les rangs cet hiver.

Plusieurs résidents affirment avoir appelé au bureau municipal cet hiver pour que les employés viennent déneiger pendant la dernière tempête mais sans succès.

Sylvain Bouchard ne décolère pas depuis le 25 février dernier. La dernière tempête l’a bloquée à son domicile situé dans l’un des rangs de la municipalité. Il affirme que 75 personnes de son voisinage se sont retrouvées dans la même situation. « Il y a beaucoup de personnes âgées, il y a des enfants. Comme le rang 1 et 2 ouest, il y a eu des personnes qui ont été mobilisées dans la tempête. Ils ont été obligés de coucher chez des résidents. En 2019, je ne trouve pas ça normal  qu’une municipalité décide de  fermer des rangs » explique-t-il.

 

 

 

Le bureau municipal avait averti les citoyens sur sa page Facebook qu’en raison des conditions météo exceptionnelles, le déneigement était suspendu pendant 2 jours et qu’il reprendrait le 27 février. Alors la municipalité a-t-elle fait preuve de négligence ? La plupart des citoyens rencontrés sur place sont compréhensifs. « Je ne crois pas qu’il y ait eu une négligence, c’était normal qu’il y ait des priorités et puis c’est normal qu’avec les conditions exceptionnelles ce soit plus difficiles. » certains ajoutent toutefois « Disons qu’ils auraient pu se donner un peu plus pour que ça s’arrange mieux que ça. »

Le maire de Squatec, André Chouinard, estime que la municipalité a fait son possible et que les équipes de déneigement étaient dépassées par les chutes de neige. « C’est sûr qu’à l’occasion on a des citoyens qui ne sont pas satisfaits, qui trouvent qu’onn’ intervient pas assez vite mais on a quand même 45 km de rangs à entretenir alors on ne peut pas être partout en même temps quand il fait tempête c’est impossible. »

Sylvain Bouchard n’en démord pas. Il demande également que les fossés soient nettoyés avant le printemps pour éviter les risques d’inondations. «Comme citoyens on paie des taxes, puis tout ce qui se passe présentement quand on pose des questions à notre municipalité, on ne reçois pas de réponse. Ils ont des comptes à rendre et des responsabilités envers les citoyens. » ajoute-il .

Les résidents en colère doivent se rencontrer à nouveau pour décider s’ils lancent un recours collectif contre la municipalité.