Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Captiver les jeunes par le multimédia pour les garder en région

Publié le 14 septembre 2022 à 18:25, modifié le 15 septembre 2022 à 17:05

Par: Jesse Roussel

Vivre en Gaspésie lance une tournée des écoles secondaires à travers la Gaspésie pour encourager les jeunes à travailler ici après leurs études. Le but est de leur permettre d’explorer les différents métiers actifs dans la région. Le parcours de 75 minutes fait usage du multimédia pour capter l’attention et le coeur de la relève.

Cap sur l’emploi avec la tournée Perspective. L’organisme « Vivre en Gaspésie » s’est donné le défi de convaincre les jeunes de travailler en région. Une solution à long terme pour contrer la pénurie de main-d’œuvre à laquelle la Gaspésie n’échappe pas. Catherine Miousse, la coordonatrice au communication et marketing territorial de l’organisme, précisait l’état de la situation: « On sait qu’il y a 45% de relève sur notre territoire. Ça veut dire qu’a chaque fois que quelqu’un quitte à la retraite, on n’a même pas une demi-personne pour la remplacer. Donc les besoins sont immensément grands en Gaspésie, partout ailleurs aussi au Québec. Mais pratiquement dans tous les domaines maintenant. On a connu auparavant des domaines précis, mais maintenant la pénurie de main-d’œuvre est vraiment répandue dans différents secteurs. »

Parmi les domaines les plus touchés, on retrouve les services de santé, l’agriculture et la construction. Le CISSS de la Gaspésie en a d’ailleurs profité pour faire des représentations auprès des jeunes qui étaient présents.  « On met l’accent aujourd’hui sur les types d’emplois qu’on a de besoin finalement. C’est parce qu’on a des emplois l’été pour les jeunes. Donc c’est pour ça que quand on voit des gens dégourdis, on leur dit : Venez porter vos CV pour cet été. », Marie-Êve Denis, agente de gestionnaire du personnel du CISSS de la Gaspésie, était aussi sur les lieux pour recruter et regarnir les rangs des travailleurs de la santé de la région.

Simulation de travail

La pièce maîtresse trônait au centre du salon et a attiré bien des regards. En équipe de 6, les participants se sont déguisés et ont pris le rôle de médecin, de chimiste ou de mécanicien d’éolienne. Ils ont ensuite relevé des épreuves liées à l’emploi choisi.

Cette simulation en a d’ailleurs fait réfléchir plus d’un sur sa carrière à venir: « On a eu beaucoup de plaisir avec mon partenaire. On a fait de la chimie, on a fait de la « drill » puis on a réanimé quelqu’un. C’était très cool. » « Je découvre des nouvelles choses et tout ça. Mais je ne sais pas encore dans quoi je veux aller, donc je ne sais pas. » « C’est sûr que moi je voudrais rester ici. Parce que c’est ma région natale, c’est la Gaspésie. C’est le  « fun » le paysage et tout. Mais je ne suis pas sûr que par mon métier, de rester ici c’est possible ou pas. » »

 

À chacun son parcours, mais l’organisme Vivre en Gaspésie tente de toucher le cœur des jeunes pour qu’ils restent et qu’ils participent à l’activité économique de la région.