Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Camping du Lac de l’Est: Le maire de Mont-Carmel appelle au calme et à la compréhension

Publié le 26 avril 2022 à 17:09, modifié le 26 avril 2022 à 17:09

Par: Pierre-Olivier Lefrançois

La fermeture temporaire du camping du Lac de l’Est, à Mont-Carmel, continue de susciter du mécontentement.

La tension ne cesse d’augmenter, de là à dépasser les limites du civisme. Incidemment, les procureurs de la municipalité ont envoyé une mise en demeure à une citoyenne qui a décidé de transporter son ire sur les médias sociaux.

En effet, une page Facebook a été créée par celle-ci afin de propager des propos haineux envers la municipalité. Des excuses publiques ont été demandées.

Appel au calme

Le maire de la municipalité, Pierre Saillant, se dit peiné de voir une portion de ses citoyens réagir de façon aussi « drastique » à une décision qui a pourtant été prise « dans leur propre intérêt ». Décontenancé par la virulence des propos lus et entendus dernièrement, le maire lance un appel au calme:

« Je veux seulement dire aux citoyens mécontents de se calmer. C’est pour eux qu’on fait ça. Je l’ai dit et je le répète: lorsque les travaux seront finis, ils seront les premiers à pouvoir profiter du nouvel aménagement. Lorsqu’ils verront tout le travail qui aura été fait, je suis convaincu qu’ils seront ravis! »

De plus, M. Saillant souligne que les travaux que nécessite le camping ne sont pas seulement d’ordre esthétique; ils sont essentiels à la sécurité et à la pérennité du site ainsi qu’à la santé de l’environnement, principalement celle du Lac de l’Est.

« Le Lac est un bijou de la municipalité, il faut le protéger! J’ai reçu des rapports de l’organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean, qui eux sont poussés par le ministère de l’Environnement, et la captation des eaux usées doit être faite maintenant. L’OBV du fleuve Saint-Jean n’est pas au courant de notre décision d’aller de l’avant et j’ai bien hâte de leur annoncer, car ils vont voir qu’on se soucie de notre municipalité et des atouts », élabore le maire.

« Il faut prendre notre responsabilité et la municipalité se doit d’être un bon propriétaire. C’est notre devoir envers Mont-Carmel et sa population. On ne vide pas la maison pour donner un coup de peinture. Ça va être un chantier. On ne peut pas avoir de gens qui se promènent sur un chantier. On a besoin de l’espace », ajoute la directrice générale de Mont-Carmel, Maryse Lizotte.

Une manifestation est prévue le 3 mai prochain. La municipalité reconnait le droit de manifester, mais appelle au respect et au civisme. Le maire Saillant et la directrice générale Lizotte, désirant la paix et le bonheur de tous, ont comme plus grand souhait de voir la compréhension s’installer au sein des citoyens mécontents.