Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Briser l’isolement des ex-militaires

Publié le 8 août 2018 à 18:16, modifié le 8 août 2018 à 16:32

Par: Marie-Eve Cloutier

Le retour à la vie civile pour les soldats est parfois difficile. Dans le but de briser leur isolement, un ex-militaire de la région relance une association de vétérans du Bas-Saint-Laurent.

Joseph-Éric Tremblay a été militaire pendant 15 ans. Le soldat participe notamment à des missions de paix en Bosnie et en Croatie. C’est une blessure qui le force à quitter sa carrière.

« En 1995, j’étais à Visoko. Il y a eu une attaque sur le camp de base. Il y a eu des tirs de roquette, tirs de mortier. J’étais assis sur un véhicule quand le souffle d’une des roquettes m’a projeté », raconte-t-il.

Des années difficiles

« Pendant 10 ans, j’ai été en colère. Pourquoi? Parce que je n’ai pas réussi à faire ce que je voulais faire au sein de cette carrière. Je n’ai pas servi comme j’avais envie de servir. Et de se faire dire, non, c’est fini… bien, je fais quoi, moi? »

L’homme de 51 ans a réussi à s’adapter à sa vie civile : il est aujourd’hui enseignant. Il sait que tous les soldats n’ont pas cette chance.

« Combien de suicides a-t-on vu dernièrement? Rappelez-vous à Rimouski, quatre ou cinq, dans le coin de Pohénégamook, dernièrement, un autre. C’est une certitude : il y a eu plus de suicidés qu’il y a eu de décès en mission », affirme Joseph-Éric Tremblay.

Se rencontrer pour en parler

L’ex-militaire veut donner au suivant. Il est désormais en charge de l’association des Vétérans UN-NATO pour la région du Bas-Saint-Laurent.

« J’ai accepté de prendre la présidence régionale parce que moi, ça va bien ! J’ai une carrière, j’ai une amoureuse extraordinaire, mes enfants vont bien, la famille, je suis en forme, on prend les outils pour ça », explique-t-il.

Une première rencontre pour ex-militaires et leur famille aura lieu à Rivière-du-Loup le 17 août prochain.

Les personnes désirant prendre part à cette rencontre peuvent contacter Joseph-Éric Tremblay par téléphone au 418-863-3590, ou via Facebook.