Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

4 motoneigistes sauvés dans les Chic-Chocs: l’importance de la sécurité en forêt

Publié le 13 janvier 2020 à 16:16, modifié le 13 janvier 2020 à 16:16

Par: Etienne Malouin

Une opération de sauvetage a eu lieu hier soir dans la réserve faunique des Chic-Chocs pour secourir 4 motoneigistes isolés depuis 24h. Ces évènements rappellent l’importance de bien se préparer lorsqu’on s’aventure en forêt.

C’est dimanche en fin de journée que 4 touristes américains âgés entre 21 et 35 ans ont été secourus avec succès. Ils étaient isolés en plein cœur de la réserve Chic-Chocs. Un contact avait été établi la veille avec les autorités.

« Ils avaient quand même des appareils GPS et d’autres radios avec lesquels ils étaient en mesure de communiquer et nous dire s’ils étaient en danger ou pas. Nous on savait que ces gens-là n’étaient pas dans un danger immédiat », explique Claude Doiron de la Sûreté du Québec.

La Sûreté du Québec a demandé l’aide des Forces armées canadiennes en raison des conditions météo difficiles.

« Les plus grandes difficultés ont été les conditions de givrages en route qui était quand même assez risquée, mais qu’on a réussi à éviter du mieux qu’on pouvait. Il y avait beaucoup de neige. Ça fait des conditions obscurcissantes assez difficiles donc on était assez haut  », mentionne le capitaine Joseph Jacques, pilote du Cormorant CH-149 du 413e Escadron de transport et de sauvetage.

Des évènements qui ramènent à l’avant plan toute la question de la sécurité lorsqu’on s’aventure en forêt. Le réseau cellulaire n’étant pas toujours fiable dans la région, il est important d’aviser un proche de notre itinéraire prévu.

« Si on n’est pas de retour à une certaine heure ou une certaine journée, la personne va savoir qui contacter et va avoir les bonnes informations à donner aux autorités locales pour être en mesure de vous retrouver », précise Vincent Noël.

Ce type d’incident rappelle aussi l’importance d’être bien préparé lorsqu’on part en expédition. Parmi les essentiels à mettre dans son sac à dos. Une trousse de premiers soins, un couteau, une bouteille d’eau et une lampe frontale. D’autres items sont indispensables en hiver.

« Sifflet briquet et couteau. Surtout l’hiver le briquet. Ça va nous sauver la vie s’il faut faire un feu pour rester au chaud », ajoute l’enseignant.

Mais le mot d’ordre dans ce type de situation est de rester calme et de ne surtout pas paniquer.

« Trop souvent les gens vont commencer à essayer de se trouver des plans pour se retrouver et ils vont perdre plus loin. C’est vraiment juste de s’arrêter, de prendre une pause pour penser, de rester calme et de rester au même endroit », précise-t-il.

Un incident qui rappelle que les choses peuvent changer rapidement et qu’il faut prévoir lorsqu’on s’aventure en forêt.