Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

3L Express : l’année pénible de Michaël Rhéaume

Publié le 31 octobre 2018 à 18:30, modifié le 31 octobre 2018 à 17:57

Par: Vincent Lanoie

Les partisans des 3L ont rapidement pu constater le talent de Michaël Rhéaume. La confiance de l’attaquant a déjà été ébranlée par le passé. Étant un grand fan des Remparts de Québec en grandissant, Rhéaume rêvait de jouer dans la LHJMQ. Quand il s’est retrouvé à jouer avec les Tigres de Victoriaville, le numéro 81 des 3L a pris une décision qui allait changer la suite de sa carrière à tout jamais.

Michaël Rhéaume a toujours été un joueur reconnu pour ses talents offensifs. Après avoir connu de bons moments avec les Tigres de Victoriaville à son année de 18 ans, l’attaquant s’est remis en question au début de la saison suivante. Rhéaume sentait qu’une pression énorme pesait sur ses épaules. Il a décidé de faire une croix sur la LHJMQ et il est retourné au niveau junior AAA.

«Mon année de 19 ans quand je suis redescendu au niveau junior AAA, je pensais vraiment que ça allait bien aller. J’ai eu beaucoup de blessures. J’ai eu de le décès de ma grand-mère avec qui je suis très proche. Ça été une année assez difficile.», a-t-il expliqué.

La même année, le hockeyeur s’est fracturé la rotule.

«Moi et ma mère, on se dit souvent que peut importe ce qui arrive, rien n’arrive pour rien. Il a des années, des journées et des semaines où ça peut mal aller, mais rien arrive pour rien.», a souligné le petit attaquant des 3L.

À sa dernière année junior, Rhéaume a été étincelant en récoltant 116 points dont 58 buts. Mais, si c’était à refaire aujourd’hui, quitterait-il à nouveau la LHJMQ?

«Quand je me fais poser la question, j’ai des hésitations parce que même moi, je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça. Oui, c’était de la pression, mais ça m’a permis d’aller jouer en France où j’ai connu ma copine. Je me dis que la vie avait fait pour que je prenne ce chemin là», a mentionné celui qui a joué ses trois dernières saisons en France.